GRETA

Le réseau des Greta ne peut se contenter de suivre l’évolution de son marché. Il doit aussi contribuer à son évolution et savoir l’anticiper.
Ainsi, porteurs de l’intérêt collectif, nous nous sommes fortement engagés depuis plusieurs années afin de traduire le développement durable dans nos pratiques et notre offre de formation.
Agir pour le développement durable, c’est d’abord formaliser l’engagement collectif. Cela s’est traduit par la signature de la « charte d’engagements réciproques d’écocitoyenneté en formation professionnelle en Basse-Normandie » proposée par le Conseil régional.

Quant à la mise en pratique de notre engagement, elle est illustrée par la charte de l’écosalarié du Greta Sud Normandie.
Le bureau d’études développement durable, réunissant des inspecteurs et des conseillers en formation continue de la Dafco, permet, lui, de mutualiser les actions de la formation initiale et de la formation continue.

Des projets européens, dont Ecofab, permettent aussi de mutualiser, avec des partenaires régionaux, des pratiques et la construction d’outils pédagogiques.

De plus, de nombreuses formations écotechniques sont déjà le quotidien des Greta, comme l’illustrent l’isolation thermique par l’extérieur ou l’utilisation des panneaux solaires.

Toutes ces actions traduisent l’engagement du réseau des Greta pour le développement durable, premier axe du plan stratégique académique 2010-2014.


L'offre de formation du GRETA : greta-bassenormandie.ac-caen.fr

Démarche eco-citoyenne


Le réseau des Greta de Basse-Normandie a choisi de s’engager pour le développement de pratiques éco-citoyennes.

La charte signée avec la Région est un des éléments de cet engagement qui répond à deux motivations :

  • contribuer, en tant que service public de formation continue de l’Éducation nationale, à la mise en oeuvre de politiques publiques, notamment sur le champ de l’éco-citoyenné ;
  • à l’instar de la démarche qualité, utiliser l’éco-citoyenneté comme levier structurant à la fois sur le champ organisationnel et sur le champ pédagogigue. Être un organisme écocitoyen, c’est proposer des formations répondant mieux aux attentes des bénéficiaires et des commanditaires. C’est aussi, mieux assumer ses responsabilités vis-à-vis de ses personnels, en les plaçant dans des meilleures conditions pour assumer leurs missions.

Le travail de réflexion et d’écriture de la charte a été réalisé avec les référents éco-citoyenneté des 4 Greta de l’académie. Cette réflexion a mis en évidence les points suivants :

  • la diversité des pratiques éco-citoyennes selon les lieux et les types de formation ;
  • la nécessité de l’engagement de tous les acteurs ;
  • l’appui sur la démarche qualité (amélioration continue) comme facteur dynamisant et garantissant la pérennité de l’engagement.

Parmi les engagements pris dans la charte, nous mettons en avant celui « d’être un organisme éco-citoyen ». En effet, c’est celui dont tout découle. Comment mettre en oeuvre des formations éco-citoyennes si l’on ne développe pas les pratiques éco-citoyennes au quotidien ? C’est aussi le plus ambitieux, car il mobilise l’ensemble des acteurs et structure l’organisation. Mais, c’est aussi celui dont les effets sont les plus aisément mesurables, y compris sur le plan économique.

La charge éco-citoyenne n’est pas une fin en soi. C’est au contraire le déclencheur d’une nouvelle dynamique pour les Greta. C’est le travail que nous allons entreprendre maintenant. Nous en attendons :

  • un engagement accru des acteurs des Greta dans la vie de leur organisation ;
  • une dynamique du réseau :
  • une identification plus forte et une reconnaissance de la qualité de nos prestations par nos partenaires.

Ainsi, nous contribuerons à l’atteinte de leurs objectifs, mais nous nous rendons aussi service à nous-mêmes.

Caen FC n°8

Publication d'information de la formation continue des adultes de l'académie de Caen.
consulter le document


Charte Région-Greta

consulter le document

Des exemples remarquables ...


Témoignages

consulter le témoignage 1
(Fédération des parcs naturels régionaux de France - JUILLET 2010 - N°65)

consulter le témoignage 2
(catalogue des formations liées aux compétences verts en Basse-Normandie 2010-2011 - Errefom)

Les stagiaires du GRETA finalisent les travaux des nouvelles toilettes des « jardins dans la ville ». A utiliser sans modération à partir du mois de mai.

Article de « Le journal de l’Orne » du jeudi 7 avril 2011

Dernière modification de la page le 5 novembre 2015 à 10H31