Culture Scientifique Technique et Industrielle ?

Vulgarisation, médiation, co-construction…

La diffusion de la culture scientifique et technique a souvent été une relecture simplifiée des résultats scientifiques à destination des « profanes » et même parfois un levier pour faire accepter les évolutions technologiques et scientifiques. Sous cette forme, la science et la technologie ont attiré le grand public, mais cela ne l’a pas rendu moins sceptique et méfiant vis-à-vis du progrès. Pour développer l’échange et le partage des savoirs, un médiateur (un facilitateur, un passeur de sciences…) a pris place dans la diffusion de la CSTI afin de réduire les incompréhensions et traduire en des termes simples et sans parti pris les résultats des travaux scientifiques et techniques.

Cependant, la société et la connaissance évoluent. Les évolutions scientifiques et technologiques modifient la relation au temps et à l’espace ainsi que le rapport à l’autre. Par ailleurs, la diffusion de la culture scientifique, technique et industrielle est à double sens : le profane avec ses questions enrichit la démarche réflexive du scientifique et participe à la rénovation de ses pratiques professionnelles, les sciences deviennent participatives et le savoir est disponible sur Internet.

Dans les six centres de CSTI du projet Inmédiats, qui se déclinera régionalement fin 2014 par l’ouverture d’un centre de sciences de nouvelle génération, la réflexion sur l’agencement de l’espace et le rapport au public est associée à une co-construction de la Cuture Scientifique Technique et Industrielle. C’est dans cette démarche qu’en participant aux diverses actions académique de CSTI, les élèves s’emparent de problématiques scientifiques, technologiques et industrielles actuelles et réelles et apportent leurs solutions en interaction avec des chercheurs.

L’amateur de science passe du statut de consommateur de Culture Scientifique et Technique à quelqu’un qui s’en empare, bricole, converse, propose, imagine, innove… Cette évolution favorise la création, l’imagination, cassant les carcans de certaines représentations du savoir et de la posture des experts. Cela ne peut pas être sans effet sur une évolution en profondeur des pratiques professionnelles des enseignants et une amélioration significative du bien-être à l'école.

Des enjeux culturels, sociétaux, éducatifs et socio-économiques.

C’est dans cet esprit de co-construction que la Culture Scientifique Technique et Industrielle doit s’engager dans les différents enjeux qui sont de partager la science, nourrir les grands débats, donner le goût des sciences et répondre aux défis du XXIème siècle. La CSTI s’appuie pour cela sur un environnement technologique qui attire et passionne. Il ne s’agit pas pour autant de faire de ces objets des œuvres d’art que l’on viendrait admirer, mais de permettre à tous de s’en emparer, de créer et d’innover.

La diffusion de la CSTI contribue au Socle commun de Connaissances, de Compétences et de Culture, essentiel pour permettre à tous de prendre position sur des grandes questions de société. Dans ses modalités, elle doit permettre à chaque « élève chercheur » de hiérarchiser, trier, analyser, mettre en débat, contextualiser l’information pour développer l’esprit critique, relier les connaissances en y intégrant le contexte historique, social, politique et économique des découvertes, pour s’inscrire dans une histoire collective.

Assouvir, en favorisant l’intelligence collective, le besoin continu de découvertes et d’éveil pour mieux comprendre l’univers et le monde environnant doit de plus contribuer à endiguer un engagement dans les carrières scientifiques et techniques réticent, alors que notre société a besoin de scientifiques et d’ingénieurs pour répondre aux défis du XXIème siècle.

La Culture Scientifique, Technique et Industrielle en Normandie : vers une nouvelle ambition


ceser.normandie.fr

Rapport du CESER, Conseil Economique Social et Environnement Régional de Normandie.
A la demande du Président du Conseil Régional, le CESER a réalisé une étude sur la Culture Scientifique, Technique et Industrielle (CSTI) en Normandie qui dresse un état des lieux exhaustif sur ce sujet en présentant les partenaires concernés, les initiatives conduites et les grands enjeux à venir.
Un énorme travail qui permet une meilleure lisibilité et une meilleure visibilité de la CSTI en Normandie.

Culture scientifique et technique : ressources culturelles en Normandie


www.reseau-canope.fr

Ressources en ligne du Réseau CANOPE, le réseau de création et d'accompagnement pédagogique, offre de nombreuses ressources qui concernent la culture scientifique et technique en région, avec des vidéos réalisées en classe ou présentant des opérations, de nombreuses ressources nationales et régionales, des portraits de scientifiques, les partenaires, les services éducatifs concernés par le domaine ainsi qu'une sélection documentaire d'ouvrages et de ressources en ligne. Une ressource indispensable pour voir en image la diffusion de la CSTI en Normandie.

Étude de faisabilité de la saisine sur « La diffusion de la culture scientifique et technique ».


www.assemblee-nationale.fr/14/cr-oecst/faisabilite_culture_scientifique.pdf

Commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée nationale.
Evaluation de l’adéquation des dispositifs destinés à diffuser la culture scientifique et technique aux exigences que cette dernière doit satisfaire, c’est-à-dire la démocratisation de l’accès au savoir et l’établissement d’une confiance durable entre la communauté scientifique, les pouvoirs publics et la société civile.

Promotion des disciplines scientifiques et technologiques : « Une nouvelle ambition pour les sciences et les technologies à l'École »


www.education.gouv.fr/cid55255/mene1105413c.html

circulaire n° 2011-038 du 4-3-2011 du Ministère de l’Education Nationale.
Dossier de presse.

Comment transmettre le goût des sciences aux jeunes ?


www.universcience.fr

Rapport de Claudie Haigneré, présidente d’Universciences au ministre de l’Education nationale
Rapport intitulé "20 propositions pour renforcer notre partenariat et redonner aux jeunes le goût des sciences et des techniques". Au titre de la mission de pôle national de référence confiée à Universcience, Claudie Haigneré a souhaité associer à la réflexion les professionnels de la culture scientifique, technique et industrielle. Au total, ce sont près de 130 structures qui ont fait part de leurs bonnes pratiques. Ce rapport est le résultat de la mobilisation sur l’ensemble du territoire de nombreux acteurs de la CSTI qui transmettent autrement, en complément de l’école, des savoirs essentiels.

Les enfants chercheurs : la recherche scientifique comme modèle d'apprentissage.


www.franceculture.fr/emission-rue-des-ecoles-les-enfants-chercheurs-la-recherche-scientifique-comme-modele-d-apprentissag

Rue des Ecoles, France Culture, 30 mars 2013.
Au travers d’une observation scientifique, Ange Ansour et François Taddei incitent les élèves à mieux organiser et préciser leur pensée en écrivant avec précision tout ce qu'ils ont observé dans la vie de ces fourmis. C'est en écrivant qu'on acquiert une méthode nécessaire à la recherche scientifique. On passe ainsi du "questionnement" à la "méthode"… Dans cette démarche pédagogique expérimentale et scientifique, on apprend aussi à apprendre. Il s'agit d'une démarche de créativité scientifique.

Dernière modification de la page le 2 juillet 2019 à 16H18