Les lycées des métiers et les campus des métiers et des qualifications

Les lycées des métiers


Consulter la page dédiée
Carte des formations

Le campus des métiers et des qualifications normand


« Campus des métiers et des qualifications » de l’industrie des énergies sur le territoire de Cherbourg-Octeville


Dans le cadre de la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République du 8 juillet 2013, qui vise notamment à valoriser l’enseignement professionnel et l’insertion professionnelle des jeunes, l’Etat a créé la labellisation des « Campus des métiers et des qualifications » sur l’ensemble du territoire qui seront des pôles de formation en synergie avec les politiques territoriales de développement économique.

En Juin dernier, le rectorat de l’académie de Caen, la Région Basse-Normandie et l’Université de Caen Basse-Normandie se sont associés pour répondre à l’appel à projet du 16 mai 2013 (BO N°20) en présentant une labellisation « Campus des métiers et des qualifications » des établissements du territoire de Cherbourg sur la thématique de la production industrielle de l’énergie, soutenue par les partenaires industriels ALSTOM, NUCLEOPOLIS, EDF, ERDF, DCNS et UIMM.

Le dossier de candidature comportait 6 critères :

  • Contexte économique et social du territoire
  • Pilotage, organisation administrative et financière
  • Offre de formation
  • Partenariat avec les entreprises et les laboratoires de recherche
  • Axe pédagogique
  • Vie du campus

Un courrier du 11 septembre 2013 adressé au Recteur de l’académie de Caen par le ministre de l’éducation nationale déclare la labellisation du « Campus des métiers et des qualifications » de l’industrie des énergies sur le territoire de Cherbourg.

Ce campus est l’un des 12 campus labellisés au niveau national, le label de « Campus des métiers et des qualifications » étant attribué par le ministre chargé de l’éducation nationale et le ministre chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche, sur proposition d’une commission nationale.

La création de ce campus est une opportunité stratégique pour l’Académie de Caen, la Région Basse-Normandie et l’Université de Caen Basse-Normandie qui ont mobilisé leurs partenaires dans une réflexion mettant en avant l’expertise du territoire sur la production industrielle de l’énergie sous toutes ses formes, notamment le nucléaire et les énergies marines renouvelables dans le cadre de la transition énergétique.

Dès lors le Campus des Métiers et des Qualifications de l'Industrie des Énergies s’impose comme élément de la compétitivité et du développement économique de ce territoire grâce à des partenariats renforcés entre les différents acteurs locaux spécialisés dans des activités industrielles innovantes.

Le Campus des Métiers et des Qualifications de l’Industrie des Energies s’inscrit dans les objectifs fixés par le CPRDFP 2011-2014 en matière de renforcement des atouts industriels d’un territoire et des dynamiques de coopérations et de réseaux entre les partenaires de la formation et de l’économie :

  • Un territoire orienté vers la production industrielle d’énergie, depuis des décennies
  • Les perspectives de besoins en compétences dans l’énergie nucléaire
  • Un potentiel de développement industriel et d’emplois extrêmement important, les Energies Marines Renouvelables (EMR) autour de :
    • Des travaux d’agrandissement du port de Cherbourg
    • L’installation d’usine de mâts, d’une usine de pales et d’une base logistique d’installation par le consortium EMF avec l’attribution de 3 parcs éoliens offshore dont celui de Courseulles sur Mer
    • Le développement de l’énergie hydrolienne avec le Raz Blanchard
    • La Société publique locale, Ouest Normandie Energies Marines (SPL ONEM) créée par la Région Basse-Normandie, le Conseil Général de la Manche et la Communauté Urbaine de Cherbourg

En participant au rayonnement du territoire aux niveaux national et international, cette labellisation du campus des métiers et qualifications de l’Industrie des Energies va consolider et renforcer la mise en réseaux des établissements de formation de l’enseignement secondaire à l’enseignement supérieur sur les 3 voies de formation (scolaire, apprentissage et formation continue), en appui des entreprises, des organismes de recherche et des associations à caractère sportif, culturel ou d’entraide.

Le campus comporte aujourd’hui 16 membres :

  • 3 EPLE: Lycée Tocqueville à Cherbourg (établissement support du Campus), Lycée Doucet à Equeurdreville et Lycée Sauxmarais à Tourlaville
  • Le lycée privé sous contrat : Lycée ingénieur Cachin à Cherbourg
  • Le lycée public maritime et aquacole de Cherbourg
  • Les composantes de l’Université de Caen Basse-Normandie : ESIX de Cherbourg, IUT de Cherbourg et UFR des Sciences
  • Le laboratoire Universitaire des Sciences Appliquées de Cherbourg (LUSAC)
  • L’Institut national des sciences et techniques nucléaires (INSTN Cherbourg)
  • Le CFA public de l’enseignement supérieur
  • Le CFA public de l’éducation nationale de la Manche
  • Le CFA de l’industrie de la Manche et du Calvados (UIMM)
  • Le GRETA du Cotentin
  • L’AFPA
  • L’AFPI, organisme de formation continue de l’UIMM

Trois instances organiseront la gouvernance du campus, l’ensemble étant mis en œuvre grâce à une convention entre les membres :

  • Comité de pilotage qui regroupe tous les membres (réuni le 13 décembre 2013 pour une séance de travail)
  • Bureau désigné par le comité de pilotage
  • Comité d’orientation avec les partenaires

« Propulsions, matériaux et systèmes embarqués » (CMQ PMSE)


Le Campus des métiers et des qualifications « Propulsions, matériaux et systèmes embarqués » a été labellisé par le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche le 30 janvier 2015, dans le cadre du 2ème appel à projets national.

Il est bâti autour du technopôle du Madrillet et du plateau nord de Caen, campus d’excellence scientifique et d’innovation.

Ce travail en commun des deux académies et des deux Régions repose sur des liens et des structures déjà existants : les filières Normandie AeroEspace (NAE), automobile (ARIA), électronique et les pôles de compétitivité Mov’eo et TES, l’institut Carnot et le CNRT Matériaux, les Chambres de commerce et d’industrie (CCI), les universités, les établissements d’enseignement supérieur et les organismes, notamment le CNRS, qui travaillent déjà en synergie au travers de la ComUE Normandie Université. Cette thématique est structurante dans le dossier Normand’I-SITE déposé par la ComUE Normandie Université dans le cadre de l’appel à projets « Écosystème d’excellence » du second Programme d’Investissements d’Avenir (PIA2).

L’offre de formation de ce CMQ, des niveaux CAP aux BTS, s’étend sur 55 établissements des deux académies de Caen et de Rouen (lycées, CFA et centres AFPA).

La couverture géographique du campus et le nombre de participants conduisent à une organisation sous forme d’association loi 1901. Le siège de cette association est situé au lycée Marcel Sembat de Sotteville-lès-Rouen.

Les objectifs de ce CMQ sont, conformément aux orientations des CPRDFP, l’élévation du niveau de formation, la poursuite d’études dans l’enseignement supérieur et la sécurisation des parcours professionnels dans les filières de formations industrielles, technologiques et scientifiques. Le continuum des formations du bac - 3 au bac + 3 et au-delà, pour les métiers de la mécanique, de l’usinage, de la chaudronnerie, de l’électronique, que ce soit en recherche et développement ou en production, est donc spécifiquement au centre des actions du CMQ.

Ce campus développe également un volet numérique éducatif dans son projet pédagogique, de même que des projets et actions d’ouverture européenne et internationale.

A noter : Thomas Pesquet, spationaute de l’Agence Spatiale Européenne, enfant de Normandie, a souhaité apporter son soutien à la démarche de constitution de ce CMQ « Propulsions, matériaux et systèmes embarqués ».

Dernière modification de la page le 29 juin 2015 à 17H43