Page franco-allemande

Gazette de novembre 2015 : spécial Allemagne


Nos liens avec l'Allemagne


Les partenariats d'établissements


Cliquer sur les cartes pour consulter les correspondances entre l'académie de Caen et l'Allemagne.

carte BN illustration (flèches circulaires) carte DE

Le partenariat académique


En 2008, l'académie a signé un accord de coopération éducative avec le District de Basse-Franconie, en Bavière (Allemagne), convention VF, convention VO

La Basse-Franconie reste notre partenaire privilégié, en cohérence avec les deux partenariats territoriaux existants : le jumelage de la ville de Caen avec Würzburg, et le jumelage entre le département du Calvados et la Basse Franconie.

En mai 2016, le Conseil Départemental du Calvados célébrera 30 ans de jumelage avec la Basse-Franconie. Ce sera l’occasion de réaffirmer les liens privilégiés de notre académie avec l’Allemagne.

Abibac et sections européennes


Une section ABIBAC est une section bi-nationale : la formation qui y est dispensée « a pour objet l'acquisition et l'approfondissement de l'aptitude à la communication dans la langue de la section, ainsi que l'acquisition et l'approfondissement de la connaissance de la civilisation du pays partenaire. » (article D. 421-143-2 du Code de l'éducation)

Ce parcours de formation est sanctionné par la délivrance simultanée du baccalauréat général et du diplôme correspondant du pays concerné. Les deux examens sont aménagés dans le cadre d'une concertation avec les autorités éducatives de l'État impliqué. Cette double délivrance ouvre les mêmes droits à ses titulaires dans les deux pays, notamment pour l'accès à l'enseignement supérieur.

Dans l’académie, l’unique section se trouve au lycée Allende d’Hérouville. Particulièrement dynamique, elle a depuis sa création assuré le succès de tous ses élèves à l’examen final Abibac.

Les partenariats professionnels


Des partenariats professionnels, aidés par l’OFAJ et le SFA, sont entretenus par les lycées Flora Tristan à La Ferté Macé et Notre Dame de Nazareth à Douvres la Délivrande en filière hôtellerie –restauration.

D’autres partenariats, soutenus par le programme Erasmus+, vont voir le jour dans le secteur de la maintenance automobile avec le lycée Sauxmarais.

Le Secrétariat Franco-Allemand pour les Échanges en Formation Professionnelle (SFA)


Le SFA propose aux lycées professionnels et technologiques, centres de formation d’apprentis, établissements de formation continue un programme d’échanges de jeunes et d’adultes en matière de formation professionnelle initiale et continue.

Ces échanges, qui mêlent connaissance du pays partenaire et stages en entreprise, ont pour objet de valoriser les parcours de formation professionnelle, d’améliorer la connaissance réciproque des systèmes de formation et de découvrir la profession dans un environnement socio-culturel différent.

Le développement des liens entre stagiaires français et allemands ainsi qu’entre les établissements partenaires est encouragé, et ce, afin de surmonter la barrière linguistique à travers le métier et de favoriser la mobilité des lycéens et apprentis.

Il est important de signaler que ce programme s’adresse aussi (et surtout) aux non-germanistes.

Les atouts du SFA sont :

  • une aide dans la recherche de l’établissement partenaire et au montage du dossier,
  • 40 heures de préparation linguistique avant l’échange,
  • pendant la 1ère semaine de l’échange, un cours de langues selon la méthode « tandem » ainsi qu’une série d’activités culturelles,
  • une possibilité d’accompagnement linguistique tout au long du séjour,
  • un financement assez conséquent (au regard du dossier de candidature assez simple) pour les réunions préparatoires, les frais de voyage, l’hébergement, les repas, le programme culturel ainsi que la préparation linguistique et interculturelle du groupe et son accompagnement.

Le SFA organise également des échanges de professeurs et de formateurs ainsi que des cours de langues franco-allemands selon la méthode « tandem » pour les accompagnateurs professionnels et personnes chargées des échanges.

Les candidatures pour ces trois programmes d’échanges peuvent être envoyées, tout au long de l’année, par courrier ou par courriel au :

  • Secrétariat Franco-Allemand pour les Échanges en Formation Professionnelle (SFA)
    Kutscherhaus, Kohlweg 7 / D-66123 Saarbrücken
    Tél. : +49 (0)681-501 11 80 / Courriel : info@dfs-sfa.org
    Internet : www.dfs-sfa.org

Les projets


Tous les programmes sont détaillés dans le BOEN spécial n°3 du 7 mai 2015 :
www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=88421

Dans le cadre de la coopération franco-allemande, scellée par le Traité Franco-Allemand de Coopération du 22 janvier 1963, l’Office Franco-Allemand soutient de nombreux projets afin de développer les relations entre les jeunes des deux pays et de renforcer leur compréhension mutuelle.

Les échanges scolaires de groupes


Les établissements peuvent organiser des échanges de classe d'une durée d'une à deux semaines au cours desquelles vous êtes accueillis en famille et vous participez aux cours avec votre correspondant allemand (rencontres au domicile du partenaire).

Les échanges individuels


Le programme Brigitte Sauzay

Depuis 1989, l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) soutient un programme d’échanges individuels de moyenne durée entre la France et l’Allemagne. Les élèves de la Quatrième à la Première ayant un minimum de deux ans d’apprentissage de l’allemand peuvent ainsi se rendre en Allemagne dans le cadre du programme « Brigitte Sauzay ».

www.ofaj.org/programme-brigitte-sauzay

Le programme Voltaire

Ce programme d'échange s'adresse à des élèves de seconde et, à titre exceptionnel, de troisième en France et des élèves de "9. et 10. Klasse" en Allemagne. L'échange fonctionne sur le principe de la réciprocité. Les organisateurs du programme se chargent de trouver une famille partenaire aux participants. Les élèves français séjournent dans leur famille d'accueil allemande pendant 6 mois, de mars à août et accueillent leur correspondant allemand en France pour les 6 mois suivants, de septembre à février. Les élèves Voltaire sont scolarisés dans l'établissement de leur partenaire.

www.ofaj.org/programme-voltaire


D’autres programmes et soutiens financiers existent : se renseigner sur le site de l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse (OFAJ) : www.ofaj.org

La journée franco-allemande : Participez-y ! / Deutsch-Französischer Tag: Seien Sie dabei!


La "journée franco-allemande" du 22 janvier permet chaque année de mieux faire connaître, dans les écoles et les établissements scolaires, la culture et la langue du pays partenaire.
Cet événement a lieu avec le soutien de nombreux partenaires, dont l'Office franco-allemand pour la jeunesse (Ofaj), le Goethe-Institut, l'Association de développement de l'enseignement de l'allemand en France (Adeaf), les Maisons franco-allemandes et de nombreuses entreprises qui peuvent accueillir des classes lors de la "Journée découverte" mise en œuvre par l'Ofaj.

Pour plus d’informations : www.education.gouv.fr/cid54717/22-janvier-journee-franco-allemande.html

Volontariat allemand en milieu scolaire


Le programme de Volontariat Franco-Allemand en établissement scolaire est piloté par l’OFAJ au titre du dispositif du Service Civique. Depuis la rentrée 2012, de jeunes Allemands parlant français (niveau A2/B1 du CECRL1) peuvent effectuer leur volontariat au sein d’établissements scolaires français d’enseignement général, technologique et professionnel et de centres de formation d’apprentis qui le demandent.

Le volontaire s’engage pour 10 mois. Il sera présent dans l’établissement pour une durée hebdomadaire de 35h et a minima 24 heures.

Sa mission consiste essentiellement à contribuer à l’animation de la vie scolaire et à l’organisation de projets spécifiques autour de la mobilité des jeunes. Le but sera donc de faciliter l'ouverture européenne et internationale des établissements en contribuant à la mise en oeuvre de projets de coopération (sorties et voyages scolaires, échanges, …).
Le volontaire enrichira la vie scolaire de l’établissement en animant, selon son profil, des activités scolaires et extra- scolaires.
Ce dispositif doit contribuer à la transmission dans les deux pays de la langue et de la culture du pays partenaire et doit promouvoir la mobilité des jeunes en Europe.

Attention : l’établissement scolaire doit ou proposer un logement au volontaire, ou lui verser une indemnité mensuelle d’un peu plus de 100€ .

Pour plus de renseignements et pour candidater :
Note ministérielle
Descriptif du programme

Dernière modification de la page le 9 février 2016 à 11H39