Fiches CARDIEmédia du CARDIE de l’académie de Caen

carte des actions   |   liste des actions   |   pilotage de l'action
pour consulter les données de pilotage, veuillez entrer un mot de passe valide

essai 1 sur 3 avant blocage

Du collège au lycée, une liaison-formation construite par un réseau d'établissements.

A l'initiative du collège "Les Provinces", la liaison 3ème/2nde est traitée par une dynamique de réseau des collèges et lycées de la communauté urbaine de Cherbourg et mise en œuvre dans une synergie de rencontres inter-établissements, de temps de formation, d'acteurs académiques, de mobilisation de ressources et d'apports de la recherche.



Établissement(s)


  • LGT Henri Cornat - Valognes (50)

    • lycée général et technologique
    • adresse : 36 rue Henri Cornat
  • LP Alexis de Tocqueville - Cherbourg-Octeville (50)

    • lycée professionnel
    • adresse : 34 avenue Henri Poincaré
  • CLG Barbey d'Aurevilly - Saint Sauveur le Vicomte (50)

    • collège
    • adresse : 3 rue du Mont Saint Jean
  • CLG Gilles de Gouberville - Saint Pierre Eglise (50)

    • collège
    • adresse : 8 rue du 8 mai 1945
  • CLG Ingénieur Cachin - Cherbourg-Octeville (50)

    • collège
    • adresse : Rue Saint Clément BP 29 - 50651 CHERBOURG-OCTEVILLE CEDEX
    • tél : 02 33 88 58 90
    • mél : ce.0500024e@ac-caen.fr
  • CLG Jean Baptiste Charcot - Cherbourg-Octeville (50)

    • collège
    • 209 élèves
    • adresse : Parvis de la Trinité BP 415 50100 CHERBOURG-OCTEVILLE
    • tél : 02 33 02 01 38
    • mél : ce.0500092d@ac-caen.fr
  • CLG Le Castillon - Les Pieux (50)

    • collège
    • adresse : 21 rue des Ecoles
  • CLG Le Ferronay - Cherbourg-Octeville (50)

    • collège
    • 480 élèves
    • adresse : 41 Chemin du Ferronay 50130 CHERBOURG-OCTEVILLE
    • tél : 02 33 53 16 03
    • mél : ce.0500062w@ac-caen.fr
  • CLG Lucien Goubert - Flamanville (50)

    • collège
    • adresse : 6 rue de la Campagne
  • CLG Raymond Le Corre - Equeurdreville-Hainneville (50)

    • collège
    • 519 élèves
    • adresse : Place Hippolyte Mars 50120 EQUEURDREVILLE-HAINNEVILLE
    • tél : 02 33 93 86 96
    • mél : ce.0500034r@ac-caen.fr
  • CLG Tiphaigne de la Roche - Montebourg (50)

    • collège
    • adresse : Rue Tiphaigne de la Roche

Personnel(s) impliqué(s)



FOSSEY Patrick   professeur d'EPS (référent)
L'ensemble des acteurs   Liste jointe dans la rubrique "Ressources"

Médias



La carte du dispositif


Une enquête dans les lycées


Extraits de la création d'indicateurs fins par la D2P sur le suivi des notes des élèves


Éléments de synthèse



Thématiques


École du socle

Objectifs


Travailler collectivement à la réussite d'une intégration progressive des élèves de la 3ème à l'entrée au lycée. Construire une culture commune de pratiques pédagogiques et didactiques dans les disciplines et dans l'accompagnement personnalisé.


Le diagnostic qui a conduit à proposer l’action


"Pourquoi les élèves perdent autant de points de la 3ème à la seconde ?" Un constat qui questionne les pratiques pédagogiques respectives du collège et du lycée.

Les modalités de mise en œuvre choisies


La synergie mise en œuvre est présentée dans la carte heuristique jointe à cette fiche. Une première rencontre entre équipes éducatives, une création d'indicateurs fins sur les résultats des élèves, des stages sur site, des apports de la recherche, de l'expertise pédagogique des corps d'inspection, une mobilisation des ressources académiques (CAREP, CARDIE, CIO).

Le public concerné par l’action


- Les équipes éducatives des collèges et des lycées intégrés au dispositif
- Les élèves de 3ème et de seconde

Les freins et les leviers rencontrés


Une compilation des pistes didactiques ou pédagogiques collectées au cours des échanges :

- Dans un monde où les connaissances sont accessibles, évolutives, en mouvement, ce qui compte c'est d'apprendre aux élèves la capacité à évoluer.

- On entend par réussite non le parcours exemplaire d'un excellent élève, mais l'accompagnement de chaque élève dans la construction de son projet et de ses progrès.

- En lycée, c’est l’accompagnement personnalisé qui se montre être le plus opérationnel pour venir soutenir les équipes dans leur travail de clarification des enjeux, de correction du parcours, de méthodologie et de confiance en soi.

- Le travail de groupe permet de développer l’autonomie et favorise l’aide mutuelle entre les élèves. Par exemple, l'apprentissage de la rédaction de paragraphes organisés peut prendre plus de sens dans ce cadre pour les élèves que par la lecture de fiches méthodes. Cela est possible grâce à la confrontation des productions. Il est noté que l'apport de cours magistral ne doit néanmoins pas s'effacer. Ce dispositif peut être chronophage mais il a été évoqué la possibilité, au lycée, de donner la partie « prélèvement d'informations » comme du travail à la maison.

- L’un des freins à la réussite de tous se situe dans le rythme et la quantité de travail fourni par chacun.

- Le développement d'activités de prise de paroles (mise en voix, temps longs de récit ou de débat, échanges, exposés...) est un levier pour développer les capacités langagières, très liées à l'estime de soi. On remarque une interaction forte des pratiques d'écrit et d'oral.

- La pratique régulière de l'oral, de l'échange pour construire des savoirs et l’alternance de différents langages (oral, écrit).

- Il faut donner du temps à la parole des élèves, ce que ne permet pas le cours dialogué.

- Les exercices scolaires (questionnaires d’épreuves d’examen par exemple) posent un cadre d'examen qui ne doit pas être le cadre de l'enseignement.

- Construire des activités pour savoir chercher, trier, mettre en forme des informations.
- Engager les élèves dans une démarche de compréhension et motiver les apprentissages par des modalités diversifiées (participer à un festival, à un concours, aller au spectacle, rencontrer des artistes, créer un carnet de spectateur, un carnet de voyage, réaliser un port-folio,…). Il s'agit pour les enseignants de solliciter l'élève à dire ce qu'il sait, à évoquer ses expériences car les connaissances et les compétences existent mais ne sont pas transférées spontanément par les élèves dans un changement de cadre.

- Les professeurs peuvent adapter en seconde leurs évaluations aux élèves qui arrivent du collège en les évaluant progressivement, en commençant par de « petites » évaluations.

- Un nombre trop restreint d’évaluations ne permet pas aux élèves de se situer par rapport aux attentes du professeur.

- Un dispositif d’évaluation, à partir d’une grille doit permettre de valoriser l’acte d’évaluer.

- La définition précise des critères d’évaluations semble évidente dans la mesure où elle doit permettre une mise en confiance des adolescents.

- L'évaluation écrite est un filtre et ne peut donc pas être la seule modalité d'évaluation.


Les résultats constatés


non renseigné

Éléments d'analyse



Ce dispositif présente les composantes favorables à une démarche de développement professionnel : évaluation diagnostique, mise en réseau des acteurs, mobilisation de ressources, questionnement de la recherche.

Ressources et liens utiles



Innover ou expérimenter, des démarches pour une mise en oeuvre du Projet Académique 2011 - 2015 :

  • Des actions innovantes sur l'ensemble de son territoire sous l'impulsion des équipes en établissement.
  • Des dispositifs expérimentaux d'initiative académique.
  • Des établissements engagés dans des expérimentations nationales.


Les actions innovantes ou expérimentales dans l'académie de CAEN suivies actuellement par le CARDIE


Carte des thématiques


Les fiches CARDIEthéma : des éléments structurants à l’échelle d’une thématique


Dernière modification de la page le 26 septembre 2018 à 11H22