Fiches CARDIEmédia du CARDIE de l’académie de Caen

carte des actions   |   liste des actions   |   pilotage de l'action
pour consulter les données de pilotage, veuillez entrer un mot de passe valide

essai 1 sur 3 avant blocage

Option NTA - Nouvelles technologies appliquées/galerie d'art/artothèque (CLG A. Hee-Fergant - Vimoutiers 61)

Cette option a permis de mettre les compétences informatiques et numériques de l’option NTA (Nouvelles Technologies Appliquées) créée en 1998 au service de la promotion des arts.
Celle-ci initiait les élèves au tournage et montage vidéo numérique, conception de pages web, programmation d’une borne d’informations …
L'option NTA-ARTS a été mise en place en septembre 2010 afin de gérer et promouvoir la galerie d’art du collège inaugurée quelques mois plus tôt et de créer en parallèle une artothèque de réalisation d’élèves.
Objectif : favoriser la prise d’initiatives des élèves et la progression dans le travail en autonomie en se familiarisant avec le domaine de l'art contemporain. Elle est ouverte aux élèves de 4ème à raison de 2h00 hebdomadaires inscrites à l'emploi du temps des élèves.



Établissement(s)


Personnel(s) impliqué(s)



JALABERT Philippe   Professeur de Technologie (référent)

Médias



Éléments de synthèse



Thématiques


non renseigné

Objectifs


- Maîtrise des TICE au service des actions culturelles menées au sein de l'établissement (création et actualisation du site internet, maîtriser le montage vidéo, réfléchir à la diffusion de l'information, passer de la conception d'objet à la réalisation en maîtrisant l'utilisation de machines à commandes spécifiques...)

- Promouvoir la continuité et l'échange dans les enseignements artistiques – école - collège(accueil et prise en charge des élèves du premier degré pour des visites/atelier des expositions par les élèves de l'option: présenter une œuvre, adapter son langage... )

- Favoriser l’autonomie et la responsabilité des élèves par la gestion de lieux spécifiques (la galerie...), l'utilisation de matériel, machine...

- Permettre aux élèves par la fréquentation et l'exploitation régulière d'œuvres d'art (et non de leurs reproduction) de maîtriser un discours (descriptif,analytique ou argumentatif sur une œuvre...) et préparer ainsi une partie de l'épreuve HIDA spécifique au projet de notre établissement.


Le diagnostic qui a conduit à proposer l’action


- Malgré des difficultés reconnus (taux de réussite au brevet des collèges...) le constat est fait que les élèves sont capables de modifier leur comportement et leur investissement dans un travail en projet, ou l'autonomie, la coopération et la différenciation est au centre.Ce qui est le cas de l'enseignement de technologie et d'arts plastiques au collège.
- Des enseignements bien ancrés dans les pratiques d’élèves (NTA –nouvelles technologies appliquées- en option malgré l’abandon en 2002, par manque de moyens, du pôle d’excellence informatique-nouvelles technologies
- Un enseignement des arts plastiques qui intègre les TICE de la 6ème à la 3ème dans le cadre de l'enseignement obligatoire.
- Des projets de pratiques documentaires à tous les niveaux en co-intervention permettant aux élèves de la 6ème à la 3ème de devenir autonome face à la recherche et au questionnement.
- Équipement TICE performant (4 salles informatiques de 12 à 25 PC...)
- Ouverture d’une galerie d’art avec intégration dans le réseau des galeries d’arts en mai
2010.
- Expérience et projet d'échange école maternelle/élèves du collège au sein du réseau d’éducation prioritaire qui a permis d'établir un partenariat solide avec des enseignants du premier degré.


Les modalités de mise en œuvre choisies


? Prendre appui sur l’usage des TICE
-Découverte, maîtrise et approfondissement des techniques de prises de vues (images fixes et mobiles), montage vidéo numérique.
-Création d'un nouveau site plus actuel, mise à jour de pages Web pour alimenter le site créé.
-Découverte et maîtrise de différents logiciels et machines (borne d'informations, gravure)
-Conception et confection d'objets, avec découverte et utilisation du logiciel Editval (conception de mallettes pour ranger les jeux pour les maternelles*, signalétique, mobilier,...) pour répondre au besoin de la galerie, des expositions présentées et de l'artothèque.
*voir photo du vernissage de l’exposition de Claire Soulard en page 1 (mallettes bleues et jaunes au premier plan) + fichiers joints (mallette_perspective.jpg et mallette_plan.jpg) de la conception des mallettes adaptées à la taille des jeux.
Cet axe abordé sous forme de modules auxquels tous les élèves participent, apporte des compétences et des connaissances de bases qui sont ensuite mis au service des projets de la galerie, mais également des enseignements obligatoires (arts plastiques, technologie, B2i, histoire des arts, lettres...).
Ces objectifs seront conservés à la rentrée 2013.

Nouveauté 2012-2013 :
- Cette année nous avons mis en place un nouveau module « réalisation d'un documentaire » pour fournir aux visiteurs de la galerie d'art des explications sur les œuvres : interview filmée de l'artiste par les élèves puis montage vidéo, recherche d'images illustrant le discours, glossaire, crédits. Le travail a été mis en forme sur le logiciel Scenari, un Qrcode a été généré permettant au visiteur de se connecter directement au chapitre du documentaire concernant l'œuvre regardée sur une tablette tactile mise à disposition par le CDDP.

? Gestion et promotion de la galerie d’art :

- Programmation et organisation des rencontres avec les artistes : réalisation d'affiche, scénographie de l'exposition (accrochage, éclairage, décrochage), organisation du vernissage (discours de présentation, service...).
- Constitution d’un fonds documentaire lié à chaque exposition : rédaction de biographie, adaptation de textes courts sur les œuvres pour différents destinataires (maternelle, primaire, adulte...).

- Promouvoir la galerie au sein du réseau d’éducation prioritaire, accueil des classes de maternelle, primaire par les élèves de l'option : présentation des œuvres et animation d'atelier de pratique.
Cet axe autour de la liaison inter degré a été privilégié depuis la rentrée 2012 : 18 classes des écoles du secteur ont été accueillies entre janvier et juin 2013 (ce qui représente environ 400 élèves du 1er degré).

? Gestion et Promotion d’une artothèque de réalisations d'élèves :
- Suite de la constitution d’un fonds avec les réalisations d’élèves (conservation, classification)
- Diffusion et valorisation du fonds auprès des personnels et des partenaires (gestion des prêts)
- Communication/actualisation du site internet de l'artothèque de réalisations d'élèves de l’établissement
L'artothèque est gérée depuis la rentrée 2012 par un groupe d'élèves (10 élèves) de manière autonome hors temps d'option(Accompagnement éducatif).


Le public concerné par l’action


années 2010 - 2011 26 élèves
années 2011 – 2012 16 élèves (un professeur absent au trimestre 1, congé maternité)
années 2012 - 2013 : 22 élèves non latinistes (sur 48 élèves inscrits en 4°)


Les freins et les leviers rencontrés


Leviers:
- La collaboration avec le professeur documentaliste, son apport sur le module « réalisation d'un documentaire » et sa maîtrise du logiciel Scenari.
- Des conseils du coordinateur du RRS, d'avoir pour objectif d'étendre et d'intégrer un enseignement optionnel dans les enseignements obligatoires en classe de 4ème.

Freins :
- La difficulté de certains élèves à s'investir dans tous les modules, les modules de pratique obtenant l'adhésion de l'ensemble des élèves au détriment de modules de questionnements ou de recherche.
- Les changements de comportement constatés sur certains élèves n'ont de répercutions que sur les enseignements ou la pédagogie du projet est mise en œuvre. (à approfondir)




Les résultats constatés


- Sur les acquis des élèves :
Les élèves sont responsables, aucun problème de confiance et de remise en question de l'autonomie qui leur est laissée.
Les élèves prennent plus d’initiatives ( proposition et création d'un nouveau site plus actuel par 3 élèves, passage de messages sur la borne d’informations du collège, réparation de panneaux d’affichage détériorés, autogestion dans l'organisation des vernissages...),ils sont demandeurs à la pause du midi pour terminer une tâche commencée en option (ouverture de la galerie surveillance gérée par les élèves, explications des œuvres aux élèves demandeurs, classification ou encadrement des réalisations d’élèves...).

- Sur les pratiques des enseignants:
Une certaine cohérence entre les deux enseignants qui par la particularité de leur enseignement (la technologie et les arts plastiques ) se questionnent sans cesse sur l'autonomie, la responsabilisation et la pédagogie de projet... (à approfondir)




Éléments d'analyse



Une pédagogie de projet interdisciplinaire est mise en œuvre sur l'ensemble de l'année. Le travail en autonomie et l'auto-évaluation des élèves sont des éléments saillants. La galerie d'art favorise le rayonnement de l'action, en particulier en direction des écoles primaires du secteur. Par ailleurs, des travaux de lecture des œuvres présentées font l'objet d'une adaptation aux élèves du 1er degré ce qui favorise la liaison inter-degrés.

Ressources et liens utiles



Innover ou expérimenter, des démarches pour une mise en oeuvre du Projet Académique 2011 - 2015 :

  • Des actions innovantes sur l'ensemble de son territoire sous l'impulsion des équipes en établissement.
  • Des dispositifs expérimentaux d'initiative académique.
  • Des établissements engagés dans des expérimentations nationales.


Les actions innovantes ou expérimentales dans l'académie de CAEN suivies actuellement par le CARDIE


Carte des thématiques


Les fiches CARDIEthéma : des éléments structurants à l’échelle d’une thématique


Dernière modification de la page le 26 septembre 2018 à 11H22