Scolarisation des élèves intellectuellement précoces

L’école doit répondre aux besoins particuliers des enfants intellectuellement précoces et à l’attente de leurs familles. 1,25% des élèves seraient concernés. Leurs profils sont divers. Savoir les détecter est important pour mieux les prendre en charge. La loi d’orientation et de programme pour l’avenir de l’école rappelle cette nécessité.

S'il est aujourd'hui encore très courant d'assimiler la précocité intellectuelle à la réussite scolaire, on sait qu'un tiers des élèves présentant une précocité intellectuelle présentent des difficultés psychologiques ou scolaires et que la même proportion n'accède pas au baccalauréat. Les actions de prévention et de remédiation des troubles sont rendues possibles grâce à la formation des différents personnels. Il s'agit de proposer des aménagements appropriés au profit des élèves intellectuellement précoces ou manifestant des aptitudes particulières, afin de leur permettre de développer pleinement leurs potentialités. Les élèves intellectuellement précoces doivent donc bénéficier de réponses individualisées, dans le cadre de la personnalisation des parcours scolaires.

Référent académique : Dr Véronique Onufryk


Plus d'informations :

Dernière modification de la page le 21 septembre 2015 à 16H15