Parcoursup – plateforme d’admission en formation supérieure

Pour accéder directement aux étapes et informations qui vous intéressent, utiliser le sommaire disponible sur votre droite.


Parcoursup, qu’est-ce que c’est ?


Lancé en 2017, Parcoursup est la plateforme dédiée à l’orientation post-bac sur laquelle les élèves de terminale mais aussi ceux en réorientation saisissent leurs vœux. Parcoursup, est simple, juste et transparent. Le tirage au sort est supprimé. Un accompagnement important est mis en place pour que l’humain soit replacé au cœur de l’admission post-bac. Depuis la plateforme, de nombreuses informations sur les formations sont disponibles et plus accessibles pour aider chacun dans sa réflexion préalable à la formulation de ses vœux.

Chaque étape est primordiale pour s'inscrire dans l'enseignement supérieur, il est important de les réaliser dans les délais impartis pour mener à bien la procédure.

Pour sa deuxième année, la plateforme Parcoursup propose à l’ensemble des candidats plus de 14000 formations dans toute la France. Le site a été modernisé pour mieux répondre aux attentes des élèves et a été enrichi de nouvelles informations afin que chacun puisse formuler ses vœux en toute confiance.

Un accompagnement renforcé des élèves avec deux professeurs principaux au sein de leur établissement est prévu cette année, tout au long des différentes étapes. Ils peuvent également utiliser la messagerie instantanée disponible sur la plateforme ou appeler le numéro vert 0 800 400 070 (du lundi au vendredi, de 10 h à 16 h depuis le 22 janvier). Pour préparer au mieux leur orientation, les élèves peuvent se rendre sur le site www.terminales2018-2019.fr.

Le calendrier Parcoursup 2019 en 3 étapes


Parcoursup 2019 en trois étapes


Phase 1


A partir du 20 décembre 2019, les candidats s’informe sur le déroulement de la procédure mais aussi consulter l’offre de formation : contenus, attendus, débouchés professionnels et critères d’examens des dossiers.


Phase 2


Entre le 22 janvier et le 14 mars 2019 les élèves s’inscrivent sur Parcoursup et formulent leurs vœux dans le cadre de la procédure nationale.

Ils ont ensuite jusqu’au 3 avril 2019 pour finaliser leurs dossiers.

Tout savoir sur l’étape 2 de Parcoursup


Phase 3


Du 15 mai au 19 juillet commence la phase de réception et d’acceptation des propositions d’admission. Durant cette période, les élèves reçoivent les propositions d’admission au fur et à mesure et en continu. Ils doivent y répondre dans les délais indiqués par la plateforme.

Infographie "Les délais de réponses aux propositions d’admission"
Infographie "Les listes d’attente sur Parcoursup : Comment ça marche ?"

A noter : Du 17 au 24 juin, la procédure est suspendue pendant les épreuves écrites du baccalauréat.

Livret "Tout savoir sur l’étape 3 de Parcoursup"


Les point d’étapes

Après les épreuves écrites du baccalauréat, la phase d’admission est rythmée par 3 points d’étape. Cela permet aux candidats de faire le point sur leur dossier et de solliciter, si besoin, un accompagnement auprès de son lycée, d’un CIO ou, s’ils sont étudiants en réorientation, d’un service d’orientation universitaire.

Ces points d’étape sont obligatoires sauf si le candidat a déjà définitivement accepté une proposition d’admission.

Un mail et un sms leurs seront envoyés avant chaque point d’étape.

Télécharger le détails des points d’étape : Infographie "Les point d’étape"


Activez le répondeur automatique, l’option tranquillité pour les vœux en attente

Dès le 25 juin, si le candidat a encore des vœux en attente et qu’il est sûr de ce qu’il souhaite, il a la possibilité d’activer le répondeur automatique, après avoir validé son premier point d’étape.

Cette option permet de gagner en tranquillité : chaque candidat organise par ordre de préférence tous ses vœux en attente (hors vœux en apprentissage) qu’il a confirmé et dès qu’une proposition est faite, le répondeur automatique l’accepte à sa place selon l’ordre que pré-établi.

Plus besoin de consulter son dossier sur la plateforme, l’acceptation des propositions d’admission reçues est pris en compte automatiquement.

Infographie "le répondeur automatique, comment ça marche ?"


Phase complémentaire et accompagnement


Si le candidat ne reçoit pas de proposition d’admission et qu’il souhaite trouver une place dans une formation proposée par Parcoursup, il sera accompagné dès le mois de mai et jusqu’en septembre 2019 :

  • Dès le 15 mai, si le candidat n’a eu que des réponses négatives de la part de formations sélectives : il peut solliciter un entretien individuel ou collectif dans son lycée, auprès d’un CIO ou, s’il est étudiant en réorientation, d’un service d’orientation universitaire. Ce sera l’occasion de revoir son projet et de préparer la phase complémentaire.
  • Le 25 juin, la phase complémentaire commence : il est possible jusqu’au 11 septembre de formuler de nouveaux vœux dans les formations qui ont des places disponibles.
  • A partir du 6 juillet, si au moins un vœu en phase complémentaire a été réalisé, le candidat peut solliciter l’accompagnement de la commission d’accès à l’enseignement supérieur (CAES) de son académie en se connectant à votre dossier afin de trouver une formation qui lui convient.

Accompagnement des candidats en situation de handicap ou présentant un trouble de santé invalidant


Les candidats en situation de handicap ou présentant un trouble de santé invalidant ont la possibilité de solliciter la commission d’accès à l’enseignement supérieur (CAES) de leur académie dès le 15 mai pour demander le réexamen de leur dossier en fonction de leur situation.

Cette démarche s’effectue via la rubrique contact du dossier personnel Parcoursup en rédigeant un message au motif "réexamen de dossier".

Pour plus d’information :
Circulaire : "Organisation de l’orientation et de l’admission des élèves et étudiants en situation de handicap et/ou présentant un trouble de santé invalidant dans le cadre de la procédure Parcoursup"
Fiche de synthèse médicale 2019

Encourager la mobilité sociale et géographique sur Parcoursup


La loi du 8 mars 2018 relative à l'Orientation et la Réussite des Étudiants prévoit, dans l'article L. 612-3 du code de l'éducation que soient mis en œuvre :

  • dans les filières sélectives et non sélectives : un taux minimal de bacheliers bénéficiaires d'une bourse nationale de lycée ;
  • dans les filières non sélectives pour lesquelles le nombre de vœux confirmés par les candidats est supérieur aux capacités d'accueil de la formation demandée : un taux maximal de candidats résidant dans une académie autre (ou un secteur de recrutement différent) que celle dans laquelle est situé l'établissement de la formation demandée par le candidat.

Par ailleurs, afin de favoriser l'orientation des bacheliers professionnels et technologiques vers les filières courtes de l'enseignement supérieur, l'article L. 612-3 du code de l'éducation prévoit :

  • pour l'accès aux STS : un taux minimal de bacheliers professionnels retenus ;
  • pour les IUT : un taux minimal de bacheliers technologiques retenus.

A quoi servent ces taux ?


Les taux minimaux de boursiers et les taux maximum de non-résidents dans la formation demandée portent tous deux l'objectif d'encourager la mobilité sociale et géographique de tous les candidats qui souhaitent accéder à l'enseignement supérieur.

Les taux minimaux pour les bacheliers professionnels et technologiques sont destinés à donner une priorité à ces candidats, pour l'accès aux filières courtes dans lesquelles ils sont le mieux préparés pour réussir leurs études supérieures.

Quels ont été les effets de la mise en place de ces taux en 2018 ?


La mise en place de ces taux dans la procédure Parcoursup a permis de faire des progrès dans la lutte contre les inégalités et de favoriser la démocratisation de l'enseignement supérieur :

  • plus de boursiers du secondaire du secondaire accèdent aux études supérieures ;
  • +21% de candidats qui ont fait un voeu hors de leur académie de résidence ;
  • +9,5% de bacheliers qui ont accepté une proposition hors de leur académie de résidence ;
  • plus de bacheliers professionnels et technologiques dans les filières courtes ;
  • + 23% de bacheliers professionnels admis en STS ;
  • + 19% de bacheliers technologiques admis en IUT.

Comment sont fixés ces taux ?


Les taux sont fixés après concertation entre les présidents d'université ou les chefs d'établissements concernés et le recteur d'académie. Ils sont ensuite publiés dans un arrêté, pour chacune des académies.

Où puis-je consulter les taux 2019 ?


Les taux de chaque formation (taux de boursiers, taux de non-résidents pour les licences, taux de bacheliers professionnels et taux de bacheliers technologiques pour les formations concernées) seront affichés et détaillés dans la rubrique "Contexte et chiffres" des fiches formations sur la plateforme publique Parcoursup.

Calendrier Parcoursup 2019
Plus d'infos sur www.education.gouv.fr
Site dédié : www.parcoursup.fr
Compte twitter : @parcoursup_info

Pour les autres formations post-bac


  • vous pouvez demander une information auprès de votre CIO;
  • vous pouvez également consulter le mini-guide régional ONISEP "Après le bac" de l'académie de Caen (document à venir)
  • En général, adressez-vous directement aux établissements souhaités.
  • Pour des informations générales sur l'enseignement supérieur, vous pouvez consulter le site ONISEP postbac
  • pour une formation par apprentissage dans les lycées publics, vous trouverez des informations sur les pages "Apprentis" du site de l'académie de Caen
Dernière modification de la page le 24 juin 2019 à 18H05