← Toutes les actualités des établissements

Voyage en Estonie pour collégiens

Dans le cadre du projet Erasmus + Wonder*, les élèves du collège Barbey d’Aurevilly de Saint Sauveur le Vicomte (50), se sont rendus en Estonie. Après, pour la plupart, un baptême de l’air, les élèves ont pu découvrir les rues de la capitale Tallinn avant de se rendre àTori, où leurs correspondants estoniens les attendaient pour une visite de la Ferme musée de Kurgia.

Le deuxième jour, une visite d’un habitat traditionnel en terre a été proposé. Les élèves ont alors comparé cet habitat à ceux présents chez nous en Normandie. L'après-midi a été consacré à l'exploration du parc naturel de Soomaa en canoë.

La dernière journée a été partagée entre une matinée à l’école Tori Pohikool, une visite du village et une randonnée pédestre dans une tourbière du parc Soomaa. Avant leur départ, une fête a été organisée, animée par un feu de joie, des chants et des danses des élèves estoniens.

J1 en Estonie
J2 Tallinn et Kurgja
J3 Habitat traditionnel et Soomaa Park
J4 Du parc naturel du Cotentin et du Bessin au Soomaa Park


* Le projet Wonder (Wetlands : Observe Nature, Discover Europe, React) vise à répondre à une problématique majeure : "Comment les futurs citoyens européens peuvent-ils se rencontrer pour ensemble découvrir, préserver et préparer l'avenir des zones humides ?". Plus de 150 collégiens et écoliers français, estoniens et grecs dont des élèves du dispositif ULIS (Unité Localisée pour l'Inclusion Scolaire des élèves handicapés) participent à ce projet qui se déroule sur deux ans de 2019 à 2020. Quatre établissements participent au projet : l’école Langevin-Wallon, Pecquencourt, France, l’établissement de TORI PÕHIKOOL, Tori, Estonie, l’établissement Imerisio Gymnasio Agiasou Lesvou, Agiasos, Grèce, et notre collège Barbey d’Aurevilly à Saint-Sauveur-le-Vicomte. Chaque année, tous les partenaires découvriront les spécificités de leur propre territoire et exploreront d'autres zones humides européennes en se rendant dans les pays concernés et aussi grâce à de nombreux échanges entre les élèves par le biais de plateformes numériques. Les échanges et les rencontres seront l'occasion pour les élèves de travailler autrement plusieurs disciplines et de devenir des acteurs engagés pour la préservation et le développement de leur patrimoine culturel et naturel dans un contexte européen.