Lancement officiel du Service national Universel (SNU) dans l’Eure, lundi 17 juin 2019

Ce sont 150 jeunes volontaires qui ont été accueillis dès le dimanche 16 juin dans l’Eure, département préfigurateur, pour participer, dans le cadre du SNU, à la phase de cohésion qui durera 15 jours.

Gabriel Attal, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education Nationale et de la Jeunesse et Sébastien Lecornu, ministre auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités locales, en présence du préfet de l’Eure Thierry Coudert, de la rectrice de la région académique Normandie Christine Gavini-Chevet et les députés de la circonscription sont venus rencontrer les volontaires dans leur centre d’hébergement.

Ils ont pu échanger avec les jeunes sur leur engagement, leurs motivations et leurs premières impressions. Ils ont également assisté à un module d’initiation au code de la route. Pendant cette phase de cohésion du 16 au 28 juin plusieurs activités construites autour des principes de la pédagogie active vont être menées. L’objectif est de partir de l’expérience des jeunes et de favoriser les mises en situation. Les fils rouges de cette phase sont la découverte de l’engagement et le développement durable.

L’ensemble des activités devra permettre aux jeunes appelés de se projeter vers les deux phases suivantes : la phase obligatoire au service de l’intérêt général et la phase d’engagement volontaire.

Chaque journée est rythmée par le lever des couleurs, la pratique d’activités, les repas pris en commun et des temps de démocratie interne en soirée avant l’extinction des feux à 22h30.