Les collégiens de Bellême à la conquête de l’espace avec Thomas Pesquet

Les collégiens de Roger-Martin-du-Gard à Bellême ont eu la chance de vivre une expérience unique : entrer en contact avec Thomas Pesquet, qui se trouve à bord de la station spatiale internationale. Retour sur ce temps fort pour les élèves mais aussi pour l’établissement.

Pour commencer cette journée exceptionnelle, les collégiens de Bellême ont pu suivre l’interview pendant 20 minutes du Commandant Vincent, pilote de Rafale de la Marine Nationale, alors que ce dernier était en vol. Ce sont les élèves de l’ISS Team, spécialement entrainés pour réaliser le contact en direct avec l’astronaute, qui ont pu se rompre à l’exercice, en interrogeant le Commandant sur ses motivations à devenir pilote, sa formation, sa carrière et ses grands souvenirs.

Puis, avant la liaison avec Thomas Pesquet, les élèves ont assisté à la conférence d’un astro-physicien de l’Observatoire d’Hesloup (61) qui leur a fait "visiter" chaque module de la station spatiale.

Enfin le moment tant attendu du contact avec Thomas Pesquet est arrivé. A 17h21, les élèves de l’ISS Team sont venus au micro, un à un, pour poser leur question et attendre la réponse de Thomas Pesquet, en orbite à 400 km au-dessus d’eux. Ils ont suivi les codes de conversation de l’aviation : chaque intervention commençait par "Bonjour Thomas, ici…" et se finissait par "over".

Cette expérience unique a été pour tous une joie mais aussi l’aboutissement d’un projet mené depuis 1 an.

En effet c’est en mai 2016 que le collège a décidé de postuler au projet ARISS (Amateur Radio on the International Space Station, les radio-amateurs sur la station spatiale internationale) pour avoir la possibilité d’établir un contact avec l’astronaute en direct. L’établissement devait présenter un projet pédagogique, qui intègre l’évènement sous différents angles et qui permette aux élèves de découvrir l’environnement spatial, les techniques mises en œuvre et les projets réalisés et pourquoi pas, susciter de future vocation. Le projet devait également prendre en compte la présence d'un club de radio-amateurs pour les transmissions. Le collège a fait partie des établissements choisis pour réaliser cette aventure. Ce sont 13 écoles qui ont été retenues pour la mission de Thomas Pesquet, ce qui représente 66% des contacts planifiés pour l’Europe.

Pendant 1 an, c’est Mme HALLEY, professeur de Sciences Physiques, qui a pris le projet en main dans l’établissement. Elle a intégré le thème dans l'Enseignement Pratique Interdisciplinaire (EPI) prévu en troisième : sciences et technologie. Les professeurs de mathématiques, d’anglais, de technologie et de sciences physiques ont vite été associés au projet. Les radioamateurs d’Aunay-les-Bois se sont rapidement investis également en proposant des ateliers liés aux différents systèmes de communication : course radiogoniométrique, SSTV, étude du morse. Ainsi les élèves ont construit leurs connaissances au travers des époques et ont ainsi pu parfaire leurs connaissances historiques.

Tout au long de l'hiver, les différentes classes de tous les niveaux ont été sensibilisées au projet via l'écoute des différents contacts établis par Thomas PESQUET avec les autres établissements français.

Les élèves participants de près au contact ont été mobilisés plusieurs fois afin d'être à l'aise à la radio le jour J.

Après une année de préparation, l’EPI "À la conquête de l’espace" a pris fin en beauté, en présence de tous les collégiens, les professeurs et personnels de l’établissement et les parents curieux et avides d’ouverture. Le jeu de questions-réponses a été grandement apprécié et la tension était très palpable dans l’amphithéâtre du collège à quelques secondes de la mise en relation.

Une exposition du Centre National d'Études Spatiales CNES est actuellement en cours au collège, les expériences menées par Thomas Pesquet le seront aussi par les collégiens de Bellême qui lui offriront le patch (écusson) spécialement créé pour l’occasion

 site internet Blog dédiés à l’aventure