Création partagée au collège Barbey d’Aurevilly de Saint Sauveur le Vicomte

Pour la quatrième année, une résidence d’artistes s’est déroulée pendant deux semaines avec au programme, de nombreux ateliers et une création partagée entre les auteurs-comédiens et les élèves de tous les niveaux.

Cette année, autour du thème des "Rencontres inattendues", Jérémie Fabre et ses partenaires Joséphine Serre, Clémence Weil et Nathanaël Frérot ont proposé aux élèves de quatrième et troisième un retour sur leur enfance. Grâce à des activités proposées en amont par leurs professeurs de français, les élèves sont entrés dans l’écriture, accompagnés par les artistes, tous auteurs et comédiens, afin d’écrire le début de leur propre saga.

En parallèle, les artistes précédemment cités et Agnès Serri-Fabre ont proposé des ateliers de pratique théâtrale à tous les élèves de sixième. Ils ont travaillé la mise en scène d’extraits en petits groupes pour ensuite les présenter à l’ensemble de leur classe.

Le projet, en mêlant écriture et jeu, a mobilisé un grand nombre d’élèves jusqu'à une représentation publique. Ce sont trente-six élèves issus de tous les niveaux du collège et du dispositif ULIS qui se sont portés volontaires pour jouer ce que leurs camarades écrivaient.

Lors de cette expérience riche et intense, les élèves ont engagé une réflexion sur leur rôle de spectateur, de créateur et plus largement d'acteur culturel en s’appuyant sur une pratique personnelle du jeu, de l'écriture, du rôle de spectateur et sur l'élaboration d'un projet complet, de la page blanche à la représentation.

Les trois épisodes créés, ont été présentés au public. La représentation a rassemblé plus de 160 spectateurs dans le hall du collège devenu plateau.

Cette résidence s’inscrit dans le parcours d’éducation artistique et culturelle proposé par le ministère de l’Éducation nationale.

Ce dispositif a bénéficié du soutien de la DRAC, du Conseil Départemental de la Manche, de la mairie de Saint-Sauveur-le-Vicomte, de l’association de parents d’élèves et du Foyer Socio-Educatif et du collège Barbey d’Aurevilly.