← Toutes les actualités des établissements

55 lycéens du lycée Mézeray à Argentan en voyage pédagogique sur les traces des soldats du 104ème RI en 1917

Courant février, 55 élèves scolarisés en classe de première du lycée Mézeray à Argentan se sont rendus pendant 3 jours dans la Meuse et la Somme pour revenir sur les traces des soldats du 104è régiment de 1917. Afin de préparer ce voyage, les élèves avaient effectué des recherches en classe et étudié l’histoire de ce régiment.

Ils ont été encadrés par Mme Boscher, M. Corno et M. Rondeau, professeurs de Lettres et d’Histoire Géographie. M. Duprez, lieutenant-colonel en retraite et délégué départemental du Souvenir Français les a accompagné avec le Délégué Militaire Départemental (DMD) de l’Orne, le lieutenant-colonel Thieulart. Ils ont ainsi tous deux pu partager leurs connaissances sur le sujet.

Ce voyage pédagogique a également donné lieu à une commémoration à Vacherauville devant le monument au mort de la commune. Léni Flouvat, élève au lycée Mézeray, a lu l’hommage qu’il avait préparé pour le sous-lieutenant du 104ème RI, Léon Lhottelier, mort lors d’une reconnaissance, à la tête de sa section, dans les lignes ennemies dans la nuit du 6 au 7 août 1917. Mme Gaillard a ensuite ajouté le ruban "Vacherauville, 1917" au drapeau du Souvenir Français de l’Orne porté par Ulrich Piatkowski. Enfin deux élèves ont accompagné Mme Gaillard pour déposer une gerbe au nom du lycée Mézeray. Le DMD de l’Orne a clos ce temps officiel en remettant à deux des professeurs, Isabelle Boscher et Yann Rondeau leur insigne de Commandant de Réserve Citoyenne. Il a expliqué que leur travail d’éducation à la citoyenneté et à la mémoire, conduit depuis de nombreuses années avec les lycéens, leur valait d’être élevés à ce grade honorifique. C’est au cœur d’un voyage, de mémoire, entouré des élèves que cette remise d’insigne prenait tout son sens.

Ce projet labellisé "Centenaire de la Première Guerre Mondiale" mené depuis 2014 par le lycée amène les élèves de première à découvrir les lieux de mémoire, liés à la grande guerre, et à percevoir les conditions de vie des combattants et des civils. A partir d’exemples précis, les élèves ont pris conscience de la dimension culturelle de la Première Guerre mondiale mais aussi de la brutalité du conflit.

Ce voyage pédagogique a été rendu possible grâce au soutien de l’Etat, de la Région, de l’ONAC, du Souvenir Français et de la fédération Maginot.

Devant le fort de Vaux
Le lieutenant-colonel Thieulart remet l’insigne de Commandant de Réserve Citoyenne à Isabelle Boscher et Yann Rondeau
Léni Flouvat lit l’hommage au sous-lieutenant du 104ème RI, Léon Lhottelier